Monte-escalier prix, aides financières et subventions

Sans aucun effort physique de votre part, le monte-escalier vous permet de vous déplacer rapidement d’un étage à un autre, sans que vous n’ayez besoin d’installer un ascenseur – dont le prix est bien évidemment moins avantageux ! Dotés d’accoudoirs, de repose-pieds et de commandes de contrôle, il existe différents types de monte-escaliers, selon les exigences de chacun.e mais surtout selon la forme de l’escalier dont vous disposez. Monte-escalier droit, tournant, extérieur, debout…

Nous allons maintenant voir les prix selon les différents appareils, suivez-nous dans ce guide complet !

Prix d’un monte-escalier

Globalement, la fourchette des prix d’un monte-escalier va de 2500€ pour les plus basiques à 12000€ pour les plus high-tech. Le tarif dépend bien sûr de ses fonctionnalités, mais certaines d’entre elles sont obligatoires : le détecteur d’obstacles, le système d’arrêt d’urgence, le siège et la ceinture de sécurité.  Le monte-escalier a l’avantage de ne pas engager de frais de travaux lourds, ce qui en fait un atout idéal pour les personnes à mobilité réduite ou présentant des douleurs au dos.

Prix d’un monte-escalier droit

Le prix moyen d’un monte-escalier droit est situé entre 2500€ et 5000€. Il s’accorde avec les escaliers droits, le trajet de l’appareil effectuant donc une ligne droite. Les escaliers d’une largeur supérieure à 60 centimètres sont adaptés à la très grande majorité des monte-escaliers dits droits, vous n’aurez donc aucun mal à trouver un produit bon marché. Il s’agit donc des types de monte-escaliers les plus abordables, en raison de la moindre main d’œuvre nécessaire à leur construction et à leur installation. Sans virage ni courbe, le monte-escalier droit nécessite une installation rapide et facile : la structure même de votre escalier est favorable, il sera probablement nécessaire de prévoir une journée tout au plus pour la pose d’un monte-escalier de ce type. Le fait que la longueur et largeur des marches soit la même d’un bout à l’autre facilite également beaucoup sa mise en place.

Prix d’un monte-escalier tournant

Le prix de ce type de monte-escalier va de 6000€ à 12000€, ceci dépendant principalement de la hauteur de l’escalier, de l’inclinaison de la pente, du matériel utilisé lors de la construction, des finitions, du choix d’un monorail ou bien d’un double rail, ou encore des commandes de contrôle de la télécommande.

La majorité des monte-escaliers vendus sont des monte-escaliers tournants, en raison du grand nombre de maisons françaises privilégiant une grande place dans chaque pièce et accordant donc moins de place à la largeur de l’escalier. Le monte-escalier tournant doit donc, contrairement aux autres types de monte-escaliers, être très stable notamment dans les virages. Le rail se fixe sur la rambarde ou bien directement sur le mur, il est fabriqué sur mesure de sorte à ce qu’il suive bien chaque angle de votre escalier.

Il s’agit bien souvent d’un monorail fin, cependant il est recommandé de faire poser un double rail en cas de courbes trop serrées ou d’escalier tortueux. Pour la pose d’un tel appareil, il est bien sûr nécessaire de prendre les mesures et cotes exactes de chaque angle.

Les monte-escaliers tournants peuvent également être des monte-escaliers en colimaçon, appelés alors « hélicoïdaux ». Bien que peu fréquents en France, les escaliers dits en colimaçon nécessitent des rails cintrés en continu, car la forme est celle d’une spirale. Les prix sont bien évidemment plus élevés en raison d’un temps de préparation, d’installation de test plus long.

Prix d’un monte-escalier debout

Pour ce qui est du prix, il ne faut pas s’attendre à payer plus cher que pour un monte-escalier assis, comptez entre 3000 € et 12000€ selon les options et le type d’escalier.

A la différence du monte-escalier assis, le monte-escalier debout ne contient pas de siège avec repose-pieds, mais simplement un petit siège offrant tout de même confort et soutien d’appui. Ce type de monte-escalier convient bien pour les personnes ayant une canne, ou bien une attelle et ne pouvant grimper aisément les marches.

Il est également pratique si vous souffrez d’un problème articulaire au niveau des jambes, de telle sorte que vous ne pouvez les plier ou vous asseoir normalement. Évidemment, il faut s’assurer que la hauteur des escaliers permette une telle installation, en calculant donc la hauteur du plafond par rapport à la hauteur de la personne debout. Les commandes de conduite sont donc placées au niveau des accoudoirs et la ceinture de sécurité, solide et stable, vous permet d’éviter une chute. Ces types de monte-escaliers sont donc effectivement plus solides encore que les monte-escaliers assis. Il faut faire attention concernant la limite de poids : il est généralement recommandé sur tous les types de monte-escaliers assis de ne pas dépasser les 100 ou 110 kilos.

Prix d’un monte-escalier extérieur

Leur prix varie de 4000€ à 12000€ pour les plus innovants. Généralement plus coûteux que les monte-escaliers intérieurs, les monte-escaliers extérieurs sont fabriqués de manière à être plus résistants face à la pluie, au gel, à la neige ou encore aux rayons ultraviolets.

Leur installation, plus longue et robuste et donc plus coûteuse que celle de monte-escaliers intérieurs, nécessite un entretien plus approfondi et consciencieux. Il faut donc, avant de choisir votre modèle, constater l’état des lieux : votre escalier en extérieur est-il droit ou bien comporte-il des tournants ? C’est donc la configuration de votre extérieur qui dictera le prix, mais aussi le nombre d’options et d’accessoires que vous souhaitez installer pour votre monte-escalier – traitement anti-UV, siège pivotant, surfaces antidérapantes…

Une housse de protection est d’ailleurs fournie avec l’appareil afin de recouvrir celui-ci dès que vous ne vous en servez plus. Confortable de manière durable, le monte-escalier extérieur est spécialement conçu pour résister à tout type d’élément extérieur qui pourrait entraver sa longévité. Afin de vous assurer une sécurité optimale, il convient d’installer des surfaces antidérapantes sur chaque élément du monte-escalier, la pluie sera ainsi moins dangereuse. Notez que le monte-escalier extérieur se fixe sur les marches, vous pouvez donc en installer un même si vous ne disposez pas de mur à côté de l’escalier !

Aides et subventions

Sachez que plusieurs organismes peuvent vous aider à financer l’installation de votre monte-escalier : l’ALGU, les impôts, l’APA, la sécurité sociale, le CCAS, le MPDBH… Vous n’êtes pas seul.e !

  • L’ANAH : Si vous détenez une carte d’invalidité, l’ALGU est là pour vous ! Contactez dans ce cas l’Agence Nationale pour l’Amélioration de l’Habitat – l’ANAH – de votre département, ils vous indiqueront les démarches à entreprendre. Leur programme de subvention « Habiter Facile » prend en charge jusqu’à 35% des frais pour les personnes aux revenus modestes. Pouvant aller jusqu’à une prise en charge de 7,000€, vos revenus doivent être inférieurs à 24,918€ en région parisienne ou 18,960€ en province si vous êtes l’unique occupant, 36,572€ en région parisienne ou 27,729€ en province si vous êtes deux occupants. Si vos ressources sont très modestes, alors l’ANAH peut éventuellement prendre en charge jusqu’à 50% des frais, avec un plafond de 10,000€.
  • L’APA : Afin de faciliter le travail domestique des personnes à mobilité réduite, l’Allocation Personnalisée d’Autonomie, l’APA, peut prendre en charge partiellement vos frais.
  • La PCH : La Prestation de Compensation du Handicap, PCH, est une aide territoriale facilitant les besoins et l’autonomie des personnes à mobilité réduite. Il s’agit ici d’une aide sur les achats déjà effectués.
  • Les impôts : un crédit d’impôt est disponible afin de réduire le coût de votre monte-escalier. Cette aide peut aller jusqu’à rembourser 25% du prix, et l’avantage est qu’elle n’est soumise à aucune condition de revenu particulière. Il faut pour ceci pour rapprocher du service des impôts et commencer à constituer un dossier.
  • Les collectivités : que ce soit le Conseil régional ou le Conseil général, rapprochez-vous de ceux-ci afin de faire valoir vos droits !

N’oubliez pas les caisses de retraite, de même que votre sécurité sociale et votre mutuelle.

Sur notre site, nous vous proposons de recevoir plusieurs devis pour l’installation de votre monte-escalier, sans condition d’achat et sans engagement ! Comparer gratuitement vous permettra de mieux cerner quel produit il vous faut, sans avoir à débourser un sou et sans obligation d’achat !